TÉLÉCHARGER QUI A TUÉ À BENTALHA PDF

TÉLÉCHARGER QUI A TUÉ À BENTALHA PDF

TÉLÉCHARGER QUI A TUÉ À BENTALHA PDF

La rumeur eolporre aussi que. Omar, le frère de Dje ha, aurai t demandé la main de la fi lle de Sidali et essuyé un refus. Omar, pour s'assurer que ce rejet ne le concernait pas personnellement, aurait envoyé une fe mme chez Sidali pour demander la main de sa fil le pour son frère policier et Sidali aurait accepté. Ce sont peul-être des ragots.

Nom: qui a tué à bentalha pdf
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Usage Personnel Seulement
Système d’exploitation: MacOS. iOS. Windows XP/7/10. Android.
Taille:23.78 Megabytes

Krimo B. Mai s re venons 11 l'assassinat de Sidali, en novembre Les habitants de Haï el-Dj ilali ne comprennent pas ce qui s'est passé pendant ce lte journée fatal e. Il s ne pleurent pas Sidali mai s Abderrahmane, une personne très appréciée, ainsi que la jeune lïlle. Celle tuerie a des répercussions considérables dans leur percepli on de la situati on générale. Nous, nous étions déjà chez ma mère et nous y resteron s encore pour un certain temps. Je me sens me nacé personne ll eme nt , parce que ma tan te dit à ma mère qu'Omar, le frère de Djeha, qu i se trouve en prison avec son fil s, l'aurait prévenu que j'aura is déno ncé des mem bres de groupe c t qu'on voul ait ma peau.

J 'év ite donc Be ntalh a quelq ue temps et ce n'est que lorsque j'apprends q ue Djeha est mon que nous songeons à rentrer. Dj eha sera pri s au piège ent re Baraki e t Ben ta lha , unc se maine après la mort de Sidali. Étant connu de tout le monde, il ne pouvait plu s c irculer fac ilement. Il rencontre à Haouch Mihoub une patrouille militaire et SI.! Il pre nd en otage les habitants pendant deux ou troi s jo urs.

Une femme réussî t à s'échapper et préviem la brigade de ge ndarme ri e. Dj e ha , s'é lant rendu compte de sa fuit e, se vcnge sur so n mari et quelques autres membres de sa famill e. Les forces de sécurité cncerclenl la mai son et, au bout d ' une j ournée de bl ocus, elles les débu squent. J' étais au trava il et, quand je rentre en fin d ' après-midi à Baraki,je descends à la station d 'esscnce et je vois une foule rassemblée à l'arrêt de bu s.

On me dit que les soldats vien nent ju ste de transporter les cadavres à la morgue de la polyclinique dl.! Je m' y re nds parce que j e veux les voir de mes pro pres yeux, m.. Il y a un monde fo u, des femm es et des jeunes. Ma fe mme, qu i va de te mps e n temps à Haï el-Djilali pour prendre des affaire s ou rendre visite aux voisines, appre nd par Sa lim a, notre vois ine directe, que les patriotes patrou illent dans le quartier et marquent d ' une croix toutes les maisons inocc upées , dans l'intention de les faire démoli r.

Qu and ma femme m'en informe, je me rends à Haï el-Djilali ct j'apprends que c'est la garde républicaine qui a ordo nné aux patriotes de préve nir les habitan ts et de leur conseille r de ré intégrer leur maison. On nous oblige en tout cas à revenir. Et on nous menace même! Malgré cet ave rt issement , il fa ut e nvi ron un mois pour qu'u ne partie des anciens habitants se réinstalle dans Bental ha.

Les gens viennent et partent, se concertent entre voisins, mai s ne se déciden t pas fa cilement. Nou s allo ns voir le capi taine M' rizck, à la caserne mi lita ire de Baraki ; c'est lui qui se charge d ' organiser les patroui lles dans le quartier.

Et nous lui expliq uon s que nou s ne compto ns reve nir que si certai nes conditions so nt sllti sfa iles : nous vou lo ns un poste mîlitllire dan s Haï cI-Djilali. D'ailleurs, celle idée d'armement a été lancée par les militaires eux - mêmes.

Quand ils faisaient leurs ronde s, ils nous répétaient q u'il s n ' al laien t pas tarder à se retirer pour rejoindre leurs casernes el que US serions alors livrés à nou smêmes. Il s nous conse ill aient donc de nous préparer à nous défendre ct suggéraiellt de déposer des dossiers de demande d'armes à la caserne. Ce qui me décide à revenir à Haï el-Dj ilali, c'est le fait que les miliwires font des promesses et qu ' il est même questi on d'installer la garde communale au niveau du kiosque.

Entretem ps, nous contactons les habitants qui ont fui dans les alentours pour les prévenir des intentions des mil itaires.

Les massacres en algérie, 1992-2004 - Tribunal permanent des

Malgré le délai acco rdé par ce s derniers. Mu stapha Benyahia , qui ava it loué sa mai son, Ile s ' y est déc idé qu ' une semai ne avant le massacre, À chaque fois que je le voyais dans la rue ou que je passai s à la mairie de Baraki o ù il travai ll ait. Je lui di s que je ne pouvais rien décider pour lui. Mê me Abelkader Tlidji ne, le père de Fouad , qui avait fu i Bental ha pendant plu s d ' un an , reviendra chez lui après avoi r échappé à un ancnta!

Si cela doit arriver, autant mourir chez soi. La vie sociale reprend peu à peu. Je me remets aux travaux de la mai son et je pousse les autres à faire de même.

Je fai s partie de ceux qui pensent qu 'on ne peut pas lai sser tant de maisons inhabitées. Les militaires qui ont abandonné leurs mai sons dès nt: les ont pas toujours louées.

Nous pensons que, pour garanti r no tre sécurité, il faut être nombreux sur p lace. Les patriotes veulent y place r leurs gens, mais nou s ne leur fai so ns pas confiance. Nous voulons que les personnes qu i emménage nt aient des attaches fami liales dans le quartier et non pas fai re un com merce de maisons vides en exigeant des comm iss ion s, comme le font les patriotes.

Depui s le début de l' année , de plus e n plus de gens fui ent d'autres régions. Caïd-Gacem est sous le contrôle à la fo is des groupes et des mil itai res. Tous ces ge ns qui fuient ne savent pas où aller. De notre côté , nous espérons re nforcer la cohé s io n socia le dan s le quartier grâce a ux nouveaux venus, Mais il nous fau t demander l' autorisation aux propriétaires.

Je vais voir trois mil itaires qui ont construit près de chez moi ct je les préviens des menaces de destruction des maisons. Ils se rendent personnelle ment ta la caserne de Baraki et demanden t une entrevue avec le capitai ne M' rizek. Par la suite. Elle y avai t déjà habité, mais elle avait quitté Bent;l lha après la mort de son mari , Cheikh Larbi. Elle emménage avec ses deux pet its enfants. Dans la maison de l'adj udant-chef de la SM n , nous avons installé Abdelkader Menaoui, originaire de Caïd-Gacem, et, dan s celle du capitaine de la SM la snlt!

Des anciens habi tmHs de Bentalha reviennelll, co mme Messaoud originilire de Tablat , qui travai lle à Baraki. Ces changements nous permeltent de créer une bonne atmosphère dans Haï ei-Djilllii et l'idée de s'armer mûrit de plus en plus. Abdcl kader Menaoui est l'un des dern iers à emménager à Haïel -Djilali.

Qui A Tué à Bentalha ?

Il a fui Caïd-Gacern parce qu 'i l y a rencontré beau coup de problèmes. Sa fille, mariée à un pol icier qui a été ;rssassiné, est sans ressources. Elle habite chez ses parents avec son bébé. Les groupes armés dé barquaient sa ns cesse chez Menaoui , ordonnant de les lIider, cc qu ïl refusait, puis c'est l'armée qui venait et le traqu Je dois monter jusqu ' à la terrasse to ut seul , les autres étant déj à parti s.

Après avoir reconnu quelques visages qui éta ient avec moi sur ma terrasse ,je me rappelle d u serment que j ' ai rait à la jeune Souhila, la fi lle de Nass ia.

Je demande auss itôt si la fam il le Bo uli est là et quelqu ' un me répond que oui. Ce n' est que le lendemain que j ' apprendrai que chez AÏlar il n'y avait que les deux ti lles les plus âgées et les deux peti ts gMçons. Nassia ct sll! Qui a tué à Bentalha? De : Yous, Nesroulah ; Mellah, Salima.

Avec : Gèze, François. Préfacier, etc. Nesroulah Y ous.

A vec fa collaboration de Salima Mellah Qui a tué à Bentalha? Chronique d 'un massacre annoncé. Postface de. C'est cet homme qui s'installe à Bentalha en avril , au milieu d'un quartier. La plupart seront tués par l'armée dans les toutes premières années de cette.

Interest in reading especially people particular people because many. Les déclarations de.. Le témoignage d'un homme qui a vécu cette nuit de massacre, le 22 septembre , dans le quartier de Bentalha, une banlieue éloignée d'alger. A travers. PDF Online books. Il y a de cela 14 ans, jour pour. Auteur du livre "Qui a tué a Bentalha? Chronique d'un massacre.

Mémoire interdite en Algérie

C'est Bentalha qui avait fait sortir de. Nesroullah Yous, dont le témoignage étayait déjà le reportage de Jean-Baptiste Rivoire, Bentalha : Autopsie d'un massacre diffusé en septembre par. Sujet s. Groupes islamiques armés -- Algérie Massacres -- Algérie -- Bentalha Islam et politique -- Algérie Algérie -- Politique et gouvernement septembre pendant laquelle deux cents hommes armés ont.

Qui a tué qui? World press pour Hocine Zaourar Polémique autour d'hocine. Mais depuis la parution du livre de Yous Nesroulah, " Qui a tué à Bentalha? Noté 4. Retrouvez Qui a tué à Benthala? Achetez neuf ou d'occasion. Lounès B 28 novembre Commentaires Algérie, qui tue qui.. Ce sont des commandos qui ont tué à Bentalha.

Ils ont tué par balles. Ils étaient nombreux. Ils ont commencé à 22 h 40, jusqu'à l'aube, et aucun militaire ne les. I recommend reading Read Qui a tué à Bentalha? PDF to reference the.

qui a tué a bentalha.pdf

Ils n'ont rien fait, n'ont pas pris position, et se sont vu tués, massacrés, humiliés,. Vous décrivez les " patriotes " de Bentalha, ces civils qui ont pris les armes. A Bentalha ce sont les terroristes du GIA rivaux qui ont commis les crimes. Conférence à Paris janvier sur. Our knowledge should also be upgraded. To upgrade our knowledge, all we have to do is often to. Qui a tué à Bentalha est plus que la question, il est vrai cruciale de. Tél échar ger m obi Qui a t ué à Bent al ha?

Tél échar ger pdf l i s Qui a t ué à Bent al ha? Tél échar ger Qui a t ué à Bent al ha?

Si vous disposez. Bibliographie[modifier modifier le code].

Le livre était intitulé : Qui a tué à Bentalha? Malaise, terrible malaise pour tous ceux qui, même au sein de l'opposition algérienne, ont toujours.

Pendant longtemps, la question la plus récurrente a été la suivante : qui tue qui?. Nesroulah Vous, Qui a tué à Bentalha?